Pourquoi nous construisons encore des orphelinats en 2016 ?

Depuis quelques temps je voulais écrire un article sur mon point de vue sur la question des orphelinats et pourquoi Christ’s Hope International s’est remis en cause dans ce domaine et a arrêter les orphelinats pour soutenir les familles. J’ai trouvé un article en anglais qui résume parfaitement ce que je pense et c’est pourquoi j’ai décidé de le traduire pour vous le faire partager. Il se trouve à l’origine sur le blog de Craig Greenfield (http://www.craiggreenfield.com/blog/2016/lostkites)

Donc, voilà!A méditer et diffuser largement!

« Est-ce que je peux être un peu honnête avec vous? Je suis tellement fatigué de cette conversation.

Tout aurait dû changer lorsque des éléments de preuve contre les orphelinats ont commencés à émerger il y a de ça plusieurs années. J’ai personnellement défendu cette cause depuis 15 ans.

Nous n’avons plus d’orphelinats dans les pays occidentaux depuis des décennies, et aucune des principales organisations humanitaires comme « Save the Children » ou « World Vision » ont soutenus le placement d’enfants dans des orphelinats depuis des années. Pour de bonnes raisons.

Alors pourquoi cela prend tant de temps de changer notre façon de faire notre ministère? Sérieusement, pourquoi est-ce que des personnes construisent encore et soutiennent encore des orphelinats en 2016?

Vous n’êtes peut-être pas au courant des principaux arguments. Donc je vais brièvement en énoncer quelques-unes pour vous ici :

1. la plupart des enfants dans les orphelinats ne sont pas orphelins.

Et oui. Un grand nombre d’enfants dans les orphelinats ont toujours au moins un parent encore en vie, et la quasi-totalité d’entre eux ont une famille élargie – grands-parents, oncles, tantes, cousins… Même si ces enfants ont perdu leurs deux parents, pourquoi les emmener loin de tout ceux qu’ils connaissent et les aiment aussi bien ?

Nous avons cette idée romantique d’orphelins qui ont perdu miraculeusement chaque personne sur terre avec qui ils ont un lien familial et donc ils ont besoin de nous pour les « sauver ». Franchement, c’est rarement le cas. En réalité, les enfants sont placés dans des orphelinats pour une raison plus flagrante…

2. les enfants sont dans des orphelinats à cause de la pauvreté, pas parce qu’ils ont perdu leurs parents

La pauvreté. C’est pourquoi nous avons des orphelinats. Ils répondent à un besoin dans les communautés pauvres pour donner de la nourriture, payer les frais scolaires et avoir un toit au-dessus de leur tête.

Les gens sont pauvres. Ils luttent pour nourrir leurs familles, donc c’est encore plus difficile du nourrir des enfants supplémentaires qui viennent quand un parent proche décède. Et alors ils se tournent vers la prochaine meilleure solution – un orphelinat.

Dans ma recherche de troisième cycle et mon travail au Cambodge, j’ai rencontré des mères qui ont placé leurs enfants biologiques dans des orphelinats. Quand je leur demande pourquoi ils envoient leur propre fils ou fille au loin, tous disent la même chose, « Je ne pouvais pas les nourrir. »
Alors, POURQUOI!?! Pourquoi n’utilisons nous pas notre argent pour soutenir et renforcer les familles afin qu’ils puissent garder et prendre soin de leurs enfants et des enfants orphelins de leur famille? Pourquoi utilisons-nous nos ressources pour retirer les enfants de leur famille?

3. les orphelinats détruisent les enfants

Vous pourriez vous demander, est-ce un si grand problème ? Au moins ces enfants ont un toit au-dessus de leur tête et trois repas par jour. Ils peuvent au moins aller à l’école et recevoir des enseignements chrétiens.

Laissez-moi vous demander ceci – seriez-vous prêt à mettre vos enfants dans un tel environnement ? Si tu meurs, veux-tu que tes enfants partent chez des parents proches ou bien dans une institution ?

J’ai deux enfants, et il faut tellement d’énergie, d’engagement et de temps pour que ma femme et moi puissions les élever. Je ne peux pas imaginer comment un membre de personnel avec 30 enfants à sa charge pourrait réussir à faire le travail correctement.

Puis, à l’âge de 18 ans, les enfants sont renvoyés des orphelinats et trop souvent doivent se débrouiller par eux-mêmes, mal équipés pour faire face à une société dans laquelle ils n’ont pas grandi. Ils n’ont jamais vu comment fonctionne une véritable famille, comment on interagi avec des voisins sans suivre un calendrier et des règles strictes.

Pas étonnant alors, que beaucoup de ces enfants qui quittent l’orphelinat finissent dépressifs et même suicidaires. En plus de cela, ils n’ont plus le réseau de soutien familial que même un adulte a besoin pour se sentir connecté et avoir un sentiment d’identité.

4. Dieu donne une famille à ceux qui sont seuls (Psaume 68: 7)

Je pourrais continuer, avec des dizaines de raisons de plus que les orphelinats sont une très mauvaise idée. Mais je dirai juste ceci. Le plan de Dieu pour s’occuper des enfants est la famille. C’est un bien meilleur plan que de s’occuper d’enfants en institution – peu importe à quelle point celles-ci sont jolies et bien gérées.

Donc, mon message est le suivant. Nous devons nous éloigner du modèle de l’orphelinat. Chrétiens – nous sommes en retard sur ce coup. Nous devons être ceux qui soutiennent le la préservation familial. Au lieu de cela, nous les détruisons.

Il existe des organisations fantastiques qui peuvent aider à transformer un orphelinat en un «centre de soutien à la communauté ». De cette façon, les membres de personnel et les ressources sont toujours disponibles, mais les avantages seront pour tous les enfants de la communauté et vont renforcer les familles. C’est ce qui se passe actuellement dans le monde entier.

Deuxièmement, nous devons investir tout ce que nous avons dans les soins et le soutien aux enfants vulnérables dans leurs familles dans la communauté. Là où ces familles sont indisponibles ou inadéquates, nous devons trouver des familles d’accueils ou faire adopter les enfants. Plus d’excuses.

Prévention. Prévention. Prévention. Réinsertion sociale. Prise en charge. C’est la stratégie qui fonctionne. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + onze =